CONSEILS SANTÉ Mon Cavalier King Charles se démange frénétiquement le cou, est-ce grave?

Loading the player ...
Publié le 5 janvier 2016 par wamiztv

Bonjour, je suis le docteur Cauzinille. Spécialiste en Neurologie et Neurochirurgie, je travaille à l’Hôpital vétérinaire Frégis à Paris.
Je vois souvent en consultation des Cavaliers King Charles, un chien très à la mode car particulièrement sympathique et joyeux, qui viennent pour une grattage forcéné par les pattes arrière de leur région cervicale Voyons ensembles les raisons de ces troubles et le moyen de les explorer.

1/ Le cavalier King Charles a une conformation de la tête assez particulière : un museau assez court, un stop (le front) assez plat comme l’arrière de son crane. On appelle cela un brachycéphale, cad une race à tête courte. A cause de cela, il semblerait que la boite crânienne qui contient le cerveau soit sous développée et de ce fait, le cerveau, un peu trop gros, aurait tendance à vouloir sortir par le trou arrière qui normalement laisse passer la moelle épinière. A ce niveau, la sortie de la moelle et du cervelet, la partie arrière du cerveau, empêche une bonne circulation du liquide cérébrospinal, le liquide qui est fabriqué dans le cerveau et qui normalement coule le long de la colonne vertébrale. Ces anomalies entrainent la formation d’une lésion de la moelle épinière de la région cervicale et c’est cette anomalie qui déclenche les démangeaisons.

2/ Que se passe t il pour le chien ? Cette malformation crânienne entraine le développement d’un trou dans la moelle épinière au niveau des première vertèbres du cou ; on appelle cela un syrinx, d’où le non de cette affection : la syringomyélie. Ce trou va générer chez le chien des douleurs soit de fourmillement du cou, soit de brulure des épaules, voire une impression de petits coups de couteau entre les omoplates. Voilà pourquoi le chien se gratte frénétiquement à ce niveau, parfois en touchant la peau, parfois seulement dans le vide. Ces manifestations de démangeaison, alors que la peau est tout à fait saine, sont encore plus fréquente quand le chien est excité parcequ’il retrouve son propriétaire ou part en promenade. Certains de ces cavaliers peuvent même gémir ou crier lors de ces épisodes encore une fois frénétiques qu’ils ne peuvent arrèter.

3/ Chez ces chiens, une fois qu’il est certain qu’il n’y a pas de problème de peau ou d’oreille il est essentiel de voir un neurologue afin de poser un diagnostic. Ce diagnostic passe par la réalisation d’une IRM, c’est à dire d’images par résonance magnétique du cou et du crâne. Sur ces images on voit que le cerveau s’engage, cad essaie de sortir par l’occiput et on met en évidence ce syrynx, cad ce trou dans la moelle, plus ou moins gros. Une fois le doiagnostic posé, un traitement médical assez efficace peut être mis en place. On utilise un mélange d’anti-inflammatoire, d’antidouleur spécifique pour le système nerveux et des molécule qui réduisent la formation du liquide cérébrospinal. Il est exceptionnel d’avoir besoin de recourir à la chirurgie sinon dans les cas désespérés.

Voilà, j’espère vous avoir donné les éléments vous permettant de comprendre ce qui est derrière une démangeaison irraisonnée du cou chez un cavalier king charles qui n’a pas par ailleurs de problème de peau ou d’oreille ; attention d’autres races sont aussi atteint de ce syndrome comme le griffon bruxellois ou le bouledogue français.

Partagez cette vidéo avec vos amis et abonnez vous à Wamiz TV

A bientôt

Commentaires

commentaires

Catégorie